Articles

ET SI LA SANTÉ NOUS INVITAIT À DANSER ?

Olivier S. Descamps, Caroline Daumerie, Sylvie Bourgeois, Sarah Fuller, José Lozano

Publié dans la revue LOUVAIN MEDICAL de :Septembre 2016 Rubrique(s) : Médecine Interne

La danse est une activité agréable et simple, que l’on peut pratiquer en solo, en duo ou en groupe. De nombreuses études suggèrent déjà les bénéfices de la danse en matière de santé cardiovasculaire, neurologique et mentale. Elle s’accompagne d’un taux plus élevé d’adhésion, comparativement à des programmes conventionnels d’activité physique. L’implémentation de cette activité, non seulement individuellement pour promouvoir la bonne santé et le bien-être de chacun mais aussi dans le cadre de programmes de prévention, de réadaptation et de traitement de certaines maladies mériterait certainement d’être plus fortement encouragée.

Que savons-nous à ce propos ?

  • L’inactivité physique est associée à une mortalité plus élevée.
  • Les encouragements à la pratique d’activité physique sont souvent vains.

Que nous apporte cet article?

  • La pratique de la danse est associée à des bénéfices sur le plan cardiovasculaire, neurologique et mental, qui sont parfois supérieurs aux programmes plus conventionnels d’activité physique.
  • La danse s’accompagne aussi d’un taux plus élevé d’adhésion comparativement aux programmes plus conventionnels.
  • Cette activité devrait être plus souvent recommandée pour prévenir et traiter certaines maladies.

Mots-clés

Danse, promotion de la santé, prévention, activité physique, maladie cardiovasculaire, diabète, obésité, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer.

Cliquez ici pour TELECHARGER l’article complet